Les herbes aromatiques avec les fruits et préparations sucrées

Les plantes aromatiques, ce sont ces substances végétales que l’on ajoute aux aliments pour donner plus de goûts à nos préparations. Et parmi les plantes aromatiques se distinguent les épices, qui sont les parties sans chlorophylles des plantes comme les fleurs, les grains…, et les herbes qui sont les parties vertes d’une plante aromatique. On peut les cultiver dans son jardin ou les acheter. Dans tous les cas, ils vont rafraîchir nos aliments, améliorer l’odeur et le goût, autant pour les plats salés que pour les plats sucrés.

La relation entre les deux sens : l’odorat et le goût

La perception des saveurs se fait par la langue, au niveau des récepteurs. Celle de l’odeur s’effectue  directement par le nez ou par le biais d’une molécule odorante qui passe dans la bouche et remonte le long de la gorge. Dans les deux cas, les récepteurs au niveau du nez transmettront les informations reçues au cerveau. Et parfois, l’odeur peut duper le cerveau malgré la sensation donnée par la langue. Ainsi, il y a une relation entre les perceptions d’odeur et de goût. Les herbes aromatiques ont la capacité d’apporter un plus à un plat en relevant à la fois la saveur et l’odeur.

Quelles sont les herbes aromatiques qui s’accommodent avec les fruits et les préparations sucrées ?

Il faut différencier les plantes aromatiques, qui sont les parties vertes des plantes aux « herbes aromatiques » qui est un terme désignant un mélange, préparé préalablement dans un contenant ou qu’il faut encore élaborer, comme les herbes de Provence par exemple.

La menthe poivrée est une herbe aromatique qui se prépare avec les fruits et leur donne cette sensation de rafraîchissement en plus. Pour la préparation des confitures, on peut utiliser de la verveine. Pour parfumer les gâteaux, on peut opter pour de la citronnelle ou des arômes dotés d’une certaine puissance comme la lavande. Ils sauront apporter une touche de gourmandise à la préparation.

Comment avoir de bonnes herbes aromatiques ?

On peut les cultiver dans un petit jardin potager, dans un parterre, dans un jardin en pot ou un jardin suspendu. Il faut seulement faire attention aux conditions nécessaires à la croissance des plantes : ensoleillement suffisant, qualité du sol, fréquence d’arrosage… Il convient également de bien peut contrôler les produits utilisés pour optimiser le développement des plantes. Les pesticides sont à bannir. Il est préférable d’opter pour une production biologique. Après la récolte, on peut conserver les herbes aromatiques par séchage ou par congélation.

La bergamote : de jolis mariages avec les agrumes et le thé
Toutes les préparations possibles avec l’angélique