C’est quoi les légumes « oubliés » ?

Il n’y a pas si longtemps, les gens mangeaient différemment. Les légumes oubliés sont souvent des aliments démodés associés aux périodes de guerre et de famine. Heureusement, les jardiniers et les chefs curieux s’intéressent maintenant à ces variétés mal-aimées.

Les anciennes variétés remplacées par des nouvelles

Il existe différents types de légumes oubliés. Vous pouvez toujours les manger aujourd’hui, mais dans une variante différente. Les légumes oubliés sont des plantes anciennes qui ont été négligées ou sont tombées en disgrâce. Les gens oublient souvent qu’ils sont comestibles, peut-être à cause de leurs formes improbables et de leur apparence colorée. Aujourd’hui, certains légumes oubliés ont retrouvé leur popularité et sont disponibles en ligne ou au marché de l’agriculteur. Les anciennes variétés ont simplement été remplacées par de nouvelles, plus faciles à cultiver. Le goût est également ajusté pour qu’ils soient moins amers ou moins acides, et parfois plus sucrés.

Les légumes oubliés

Le rutabaga est une alternative au navet et a souvent été utilisé pendant la Première Guerre mondiale. Son goût particulier et sa texture farineuse sont liés à sa dépréciation au fil des ans. Le crosne est un autre exemple de légume oublié. Aussi connu sous le nom d’artichaut chinois, il s’agit d’un petit légume racine originaire de Chine qui est arrivé en Europe et dans les Amériques vers le XIXe siècle. Ce légume oublié a ensuite été abandonné en raison de sa forme atypique. Le topinambour a été largement cultivé pendant la Seconde Guerre mondiale, car il pouvait être semé toute l’année, même dans les sols les plus pauvres. Ce légume est notoirement résistant aux maladies et aux insectes. Ses formes laides et sa rusticité ont exclu ce légume des assiettes de la plupart des gens. Le panais est l’un des plus vieux légumes cultivés. Il développe des arômes fruités, similaires aux carottes et contient de nombreuses vitamines, antioxydants et fibres alimentaires.

Pourquoi ces légumes ont-ils été oubliés ?

Les légumes oubliés n’ont pas disparu involontairement de notre agriculture, mais plutôt par la volonté du consommateur. Ils n’ont tout simplement pas été consommés à cause de leurs inconvénients digestifs. Par exemple, le chou-rave est un légume oublié qui provoque des gaz intestinaux et n’a été consommé que par les paysans pauvres. D’autres légumes ont été détrônés par de nouvelles variétés.  Un exemple est le panais dont la consommation a été remplacée par la pomme de terre, introduite au 18ème siècle.

Diététique et santé : les légumes cuisinés au wok !
La soupe : 1001 façons de cuisiner les légumes